CAF DE L’INDRE   « LE RESPECT DU DROIT ET LE DROIT AU RESPECT »   OÙ COMMENT LE SNPDOS-CFDT SE POSITIONNE EN DONNEUR DE LEÇON SANS L’APPLIQUER !!!
Article du 08/07/2021
8 Juillet 2021 Respect du droit Comment une organisation syndicale s’autorise-t-elle à discréditer le fonctionnement d’un organisme local en s’appuyant sur des jugements, des opinions et des insinuations … Ce qui se passe à la CAF de l’Indre regarde la CAF de l’Indre ! Le Directeur de cet organisme, respectueux des procédures de droit, ne peut rendre public ce qui relève d’une procédure individuelle. Les Directeurs sont responsables de la qualité de vie au travail et doivent mettre en place les mesures permettant la protection des salariés. Les situations sont complexes et les décisions sont parfois difficiles. Les responsabilités ne se partagent pas ; elles méritent d’être soutenues ! Le directeur de la Caf de l’Indre, Alain Têtedoie, a pris ses responsabilités et les mesures qu’il estimait nécessaires face aux situations rencontrées. L’UNSA ADOSS respecte le droit et ne fait pas d’ingérence, ni d’interprétation. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir du discernement pour analyser les faits et les responsabilités en cause. L’UNSA soutient notre collègue dans sa fonction et sa démarche. L’UNSA s’appuie sur des faits et observe aujourd’hui que le directeur de la Caf est soutenu par nombre de ses collaborateurs et formellement par l’ensemble de son encadrement !   Respect des personnes, […]

8 Juillet 2021

Respect du droit

Comment une organisation syndicale s’autorise-t-elle à discréditer le fonctionnement d’un organisme local en s’appuyant sur des jugements, des opinions et des insinuations …

Ce qui se passe à la CAF de l’Indre regarde la CAF de l’Indre !

Le Directeur de cet organisme, respectueux des procédures de droit, ne peut rendre public ce qui relève d’une procédure individuelle.

Les Directeurs sont responsables de la qualité de vie au travail et doivent mettre en place les mesures permettant la protection des salariés.

Les situations sont complexes et les décisions sont parfois difficiles. Les responsabilités ne se partagent pas ; elles méritent d’être soutenues !

Le directeur de la Caf de l’Indre, Alain Têtedoie, a pris ses responsabilités et les mesures qu’il estimait nécessaires face aux situations rencontrées.

L’UNSA ADOSS respecte le droit et ne fait pas d’ingérence, ni d’interprétation. Ce qui ne l’empêche pas d’avoir du discernement pour analyser les faits et les responsabilités en cause.

L’UNSA soutient notre collègue dans sa fonction et sa démarche.

L’UNSA s’appuie sur des faits et observe aujourd’hui que le directeur de la Caf est soutenu par nombre de ses collaborateurs et formellement par l’ensemble de son encadrement !

 

Respect des personnes, de leur intégrité

L’UNSA ADOSS soutient ses adhérents en respectant la diversité des femmes et des hommes ainsi que leur dignité.

L’UNSA ne peut tolérer les attaques personnelles formulées par le SNPDOS-CFDT.

Le droit au respect, à l’intégrité de la personne, a été violemment bafoué… C’est inacceptable !!!

L’UNSA a toujours défendu et défendra toujours ses membres et ses adhérents quand ils sont attaqués, fût-ce judiciairement, fût-ce contre les décisions prises par les caisses nationales à leur encontre.

Un syndicat qui n’agirait pas ainsi aurait une curieuse idée de l’activité syndicale.

L’UNSA s’engage auprès de tous les agents de direction quel que soit leur niveau et apporte son soutien dans le respect de chacun. 

Respect de la démocratie sociale

Tout aussi inadmissible est que sous couvert d’une prise à partie d’une situation individuelle, c’est l’expression de la pluralité syndicale qui est remise en cause. Le tract passe, sans transition, de la Caf de l’Indre à la commission Rey sur la gestion des dirigeants.

  • L’UNSA défend et défendra toujours les bonnes idées. Même quand elles sont émises par la commission REY ! 

L’UNSA n’a pas soutenu la commission REY en elle-même, mais partage en revanche l’idée d’une nécessaire réforme des dispositifs de gestion de carrières des agents de direction.

Elle a formalisé à cet effet une analyse critique étayée des différents scénarii imaginés par l’ensemble des contributeurs pour soutenir ceux correspondant aux intérêts collectifs des agents de direction, tels que ses adhérents l’ont exprimé.

Un syndicat qui ne porterait pas l’intérêt collectif de ses membres aurait une curieuse idée du respect de la diversité syndicale.

  • Accuser l’UNSA ADOSS d’être un supplétif de la Caisse Nationale relève de la caricature grossière et mensongère et c’est bien méconnaître son histoire et son indépendance.

L’UNSA participe et contribue aux travaux nationaux, mais sait aussi critiquer et mettre en cause les instances nationales lorsque c’est nécessaire !

  • Mais au fond et surtout, ce qu’on reproche à l’UNSA ADOSS c’est son score aux dernières élections à la CPNI.

L’UNSA s’est battue pendant 10 ans, dans les cabinets ministériels, au parlement et devant les tribunaux pour que les ADD disposent de leur propre représentation dans des instances dédiées pour défendre leur situation, leur statut et leurs intérêts.

Seule contre tous, et c’est bien cela qu’on lui reproche : donner la parole aux ADD ! C’est décidément une bien curieuse idée de la démocratie sociale.

Pour rappel, la CFDT est la seule organisation syndicale qui s’est opposée judiciairement à l’UNSA ADOSS devant le Conseil d’Etat pour revoir les modalités de cette représentation … qui paradoxalement lui a permis d’atteindre la majorité des voix aux élections de la CPNI. 

  • L’UNSA est porteuse de diversité et de pluralisme au risque de modifier les vieux équilibres !
  • Le tract du SNPDOS-CFDT s’attaque à notre collègue Alain Têtedoie sans respecter les principes de droit et sans respecter « le droit au respect ». Quelle leçon !!!  

***

Pour une action syndicale démocratique, autonome, réformiste et solidaire, venez rejoindre l’UNSA ADOSS

Adhésion 2021 Syndicat UNSA ADOSS

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Syndicat UNSA des Agents de Direction des Organismes de Sécurité Sociale.

Siège social : 21 rue Jules Ferry 93177 BAGNOLET  –  Secrétaire : Michel COJEAN (06.49.24.12.16)

Articles similaires